Informations sur le métier de référenceur

Informations sur le métier de référenceur

Parmi les nouveaux métiers du web et des TIC figure celui du référenceur. Très important pour les entreprises possédant des sites web, il s’agit d’un métier qui a beaucoup d’avenir tant qu’internet restera ce vaste marché qu’il est aujourd’hui. Un référenceur possède plusieurs attributions et doit avoir quelques compétences de base.

Présentation générale

Pour trouver une information sur les moteurs de recherche, il faut d’abord qu’elle soit référencée et indexée afin d’être visible dans les pages de résultats. C’est donc le rôle du référenceur : donner de la visibilité aux contenus et aux pages web. Le but étant d’apparaître dans les premiers résultats de recherche dans le but d’optimiser le trafic. L’expert en SEO (Search Engine Optimization) doit suivre les perpétuelles évolutions des moteurs de recherche et notamment les différents algorithmes qui les régissent. Ses connaissances passent par une autoformation permanente et une parfaite connaissance des pratiques actuelles de la communauté SEO. Le référenceur est parfois en charge des campagnes d’acquisition de trafic, surtout via l’achat de mots-clés sur les moteurs de recherche. Il est question alors de SEA (Search Engine Advertising), les deux disciplines étant souvent réunies sous la bannière du SEM (Search Engine Marketing).

Les missions du référenceur

Le métier de référenceur est en constante évolution, car dépendant des mises à jour des algorithmes des moteurs de recherche. Dans le milieu, rien n’est absolu et de nouvelles pratiques émergent régulièrement. Les missions dépendent bien évidemment de l’environnement de travail (annonceur, agence, freelance). Elles répondent cependant à une base essentielle à toute stratégie de référencement naturel ou payant :

– Audit de référencement : Première étape, faire un bilan du positionnement du site au sein des principaux moteurs de recherche. Grâce à de puissants outils, le référenceur analyse la structure d’un site pour en déceler les défauts pu­nissables par les moteurs de recherche. Au-delà de la structure et du code, il analyse aussi le contenu (textes, images) et son organisation au sein du site, facteur de plus en plus important pour le ranking dans les pages de résultats.

– Élaboration et mise en place d’une stratégie de référencement : La stratégie dépend bien sûr des objectifs. Cela passe par l’optimisation des mots-clés, les recommandations techniques pour le site, ou encore l’optimisation du contenu. La stratégie est ensuite mise en place en collaboration avec les développeurs, rédacteurs web et intégrateurs.

– Suivi des actions et reporting : Avant de pouvoir évaluer l’efficacité d’une stratégie de référencement, il est nécessaire d’en suivre les résultats. Ainsi, de nombreux outils d’analyse existent (dits analytiques) pour suivre les indicateurs de perfor­mance quantitatifs ou qualitatifs : sources de trafic, visiteurs uniques, taux de rebond, mots-clés, positionnement du site, etc. Ces indicateurs sont essentiels pour un suivi efficace et surtout utile pour des actions en termes de référence­ment et de relevé de positions (ranking sur les pages de résultats d’une sélection de mots-clés).

Pour les personnes souhaitant se lancer dans ce genre de nouveau métier du web et des TIC, voilà ce qui est d’être référenceur. Il s’agit d’un métier intéressant, mais qui nécessite quand même une bonne formation et de rester en perpétuelle veille.

Back To Top